Google+ Followers

Google+ Followers

domingo, 10 de janeiro de 2010

CABINDA, UÉ



COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° 198


Au nom du Front de Libération de l’Etat du Cabinda, le président Nzita Tiago Henriques présente tous ses voeux de prospérité et de paix au peuple Cabindais. En lui souhaitant plus de courage et de mobilisation contre l’armée angolaise qui ne cesse de transgresser les droits de tous les cabindais qui sont colonisés par l’Angola depuis plus de 32 ans.La terre du Cabinda appartient au peuple cabindais qui tient à sa souverraineté et surtout à son indépendance. le CABINDA reste militairement occupé par l'ANGOLA qui continue à appliquer sans scrupule une politique de paupérisation, d'extermination et de purification ethnique du peuple Cabindais, à l'indifférence quasi générale de l'opinion internationale. Malgré ses énormes richesses minières, notamment le pétrole (qui rapporte 4 milliards de dollars par an, pillés par les compagnies CHEVRON, TEXACO, Total, A

GIPP
….avec la complicité de l'occupant Angolais), le peuple Cabindais continue à vivre dans une misère atroce.

Le peuple cabindais a sacrifié plusieurs milliers de ses enfants les plus chers pour sa dignité, sa liberté, pour la souverraineté de son territoire afin que tout cabindais puisse vivre libre, avoir droit à l’éducation, construire leur pays et coopérer avec les pays voisins dans la paix. Certains pays africains vont participer le 10 janvier 2010 à la coupe d’Afrique des Nations organisé en Angola et au Cabinda. Les pays africains et la communauté internationale sont au courant de la situation catastrophique qui sévit au Cabinda, qui va accueillir une partie des jeux. Le FLEC informe ne pas être responsable de tout acte rentrant dans le cadre de la lutte contre le colon angolais qui pourrait avoir lieu durant les jeux . Comme vous le savez il y a toujours eu des actions militaires de la part de l’Armée de Libération du Cabinda (FACU) qui ont fait des morts angolais, chinois, brésiliens, cubains etc…

Les pays africains participants à la CAN2010 doivent savoir que le Cabinda est en guerre depuis 1975 et la lutte ne s’arrêtera pas ni avant ni après la CAN… Le peuple a besoin d’être libre et indépendant comme tous les pays qui ont eu droit à leur indépendance. Messieurs les responsables africains le FLEC vous avertit de la situation afin que vous ne soyez pas surpris par l’ambiance de guerre qui sévit au Cabinda et en Angola depuis l’invasion du Cabinda par l’Angola qui n’a aucune frontière avec le Cabinda… L’Angola destabilise et menace toute la région de l’Afrique Centrale à cause de la présence de ses troupes militaires au Cabinda afin d’exploiter son pétrole et ses richesses naturelles. L’Indépendance du Cabinda est l’objectif du peuple et nul ne pourra l’en empêcher afin qu’il soit libre. Le président Nzita salut le courage du peuple cabindais et lui demande de continuer la lutte pour libérer Cabinda du Colon angolais.

Fait au Cabinda le 6 Janvier 2010

a)Nzita Henriques Tiago-Président du FLEC

nota: Pois , mas o ataque assassino não tem perdão

Sem comentários: