Google+ Followers

Google+ Followers

segunda-feira, 4 de novembro de 2013

USS ZUMWALT

"Mais le nouveau fleuron de l’US Navy, qui sera baptisé en l’honneur de l’amiral Elmo Zumwalt (1920 – 2000), l’un des grands stratèges américains du XXème siècle, se distingue surtout par son design futuriste. Tout, a bord de ce bâtiment, a été pensé pour réduire sa surface équivalente radar et en faire un bateau extrêmement furtif : la forme de la coque, comme les superstructures, réalisées en matériaux composites,  ainsi que les pièces d’artilleries, carénées afin d’épouser les lignes du navire lorsqu’elles ne sont pas en action. Il n’y a plus de mâts, tous les senseurs étant intégrés aux superstructures (notamment le radar SPY-3 à faces planes), alors que Zumwalt bénéficie d’une étrave perce-vague, rappelant les éperons des cuirassés d’antan. Il en résulte un bâtiment hors du commun, extrêmement impressionnant, et dont on attend bien entendu de voir quelles seront les performances à la mer.
Les études ont, en tous cas, été très délicates, tant ce projet constitue un challenge technologiques. En plus des outils de conception assistée par ordinateur, les ingénieurs et militaires américains ont été obligés de réaliser un modèle réduit à l’échelle ¼, le Sea Jet , qui est entré en service en 2005 afin de tester la propulsion électrique intégrée prévue pour le Zumwalt. Celui-ci dispose de quatre turbines à gaz fournies par Rolls-Royce : deux MT 30 de 36 MW et deux de la série 4500 de 3840 kW, auxquelles s’ajoutent deux moteurs électriques à induction livrés par Converteam (désormais General Electric) de 34.8 MW entrainant deux hélices à pas fixe. L’ensemble propulsif, qui développe 69.6 MW, doit permettre au destroyer de dépasser la vitesse de 30 nœuds."

Fantastico.

"É bom para ir a Pemba", diz um Camarada de bom humor

1 comentário:

Moraes Soares disse...

Foi encomendado pela Venezuela.